albatroz1

ALB’ATROZ I, du goudron sur nos ailes de géant

55mn  2006

ALB’ATROZ est un couac, une disparition, une réflexion sur l’espèce, le genre, la différence et la résistance; une chronique de l’éradication d’un groupe.

ALB’ATROZ évolue sur un terrain de jeu miné de balises et de capteurs MIDI, contraint dans son propre espace-temps.
Cette tribu hors norme et trans-genre est sous la tutelle de la magie technologique du Global Pourrissement System (GPS), contrôlé par des agents discrets, des techniciens qui organisent, contrôlent, la mise en lumière et oppressent le temps même de la narration.

Cloué au sol, ALB’ATROZ chante sa fin de sauvage à l’aube atroce.

extrait vidéo

DISTRIBUTION
Direction artistique, chorégraphie, scénographie et textes : Veronica Vallecillo
Uriel Bartélémi (interprète / batterie électroacoustique / programmation son) / Laurie Bellanca (flûte traversière / danse) / Elise Boual (vidéo / interprète) / Didier Brun (interprète / régie lumière) / Marie-Luce Liberge (e) / François Michaudel (interprète / régie plateau) / Ferdinand Poisson (performeur vieil albatros) / Kova Rea (chant / danse)

CO-PRODUCTION

CCN de Créteil, MJC Colombes, DCA Découfflé, Cie Veronica Vallecillo,